Le moustique

Les moustiques sont de petits insectes faisant partie de la famille des Culicidés. Ici encore tout comme la tique et le phlébotome, ce sont des parasites externes qui sont hématophages, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de sang. Ce sont les femelles qui vont piquer un animal ou un humain pour prendre leur repas de sang. Cependant, au cours de leur repas de sang, les femelles peuvent inoculer à l’organisme dont elles se nourrissent des agents pathogènes pouvant être responsables de maladies graves aussi bien chez les animaux que chez les humains. Les moustiques sont donc des vecteurs de maladies infectieuses.

Quelles espèces de moustiques y a-t-il en France ?

On compte un très grand nombre d’espèces de moustiques à travers le monde. En France métropolitaine, il est possible de rencontrer 3 principaux genres de moustiques suivants :

Culex pipiens
Aedes albopictus
Anopheles

Quel est le risque pour mon chien ?

Le principal risque pour les animaux est la transmission d’un parasite, appelé Dirofilaria immitis, au cours de la piqûre d’un moustique. Ce parasite est en effet responsable de la dirofilariose cardiopulmonaire, également appelée « maladie des vers du cœur » du fait de sa localisation au sein de l’organisme. Cette maladie peut être grave et conduire à une insuffisance cardiaque pouvant être mortelle. Le chien est la principale espèce concernée mais le chat peut aussi être atteint dans une moindre mesure.

Les moustiques ont besoin de conditions extérieures particulières pour se développer. Les adultes pondent des œufs au niveau des eaux stagnantes, qui sont donc des lieux à risque. Plusieurs zones géographiques sont ainsi concernées en France métropolitaine mais aussi surtout au sein des territoires d’outre-mer. Néanmoins, il est à noter que ces zones sont actuellement en extension à cause du réchauffement climatique.

Comment puis-je protéger mon chien ?

Afin d’éviter à un animal d’être atteint par certaines maladies vectorielles, des mesures de protection contre ces vecteurs peuvent être mises en place. On peut notamment citer l’emploi de molécules ayant une action répulsive, comme la deltaméthrine, molécule contenue dans le collier Scalibor® qui diffuse sur toute la surface du corps depuis le collier et permet ainsi de repousser les moustiques (Culex pipiens pipiens) pendant 6 mois.

Pour connaître toutes les mesures à mettre en place chez votre chien, n’hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire, d’autant plus si vous comptez voyager avec votre chien au sein d’une zone à risque.

Pour en savoir plus sur la santé de votre chien, consultez le site www.lasantedemonchien.fr

Apprenez-en davantage sur la corrélation entre les changements climatiques et les effets sur la santé de nos animaux de compagnie.