La tique

Les tiques chez le chien


Présentes partout en Europe, les tiques sont des acariens géants dont la taille varie entre 3 à 6 mm. Ce sont des parasites majeurs du chien et d’autres animaux (mammifères, oiseaux, reptiles), et sont plus rares chez l’Homme. Elles se nourrissent de sang, du liquide interstitiel (liquide entre les cellules) et de lymphe. Les tiques piquent à tous les stades de leur vie (larves, nymphes et adultes).

Quels risques présentent les tiques ?


Les tiques peuvent transmettre des virus, des bactéries et des parasites, causant de maladies graves comme la maladie de Lyme, la piroplasmose ou l’erhlichiose. En France, trois espèces de tiques dominent : Ixodes ricinus, la plus fréquente pour le chien et le chat ; Dermacentor reticulatus ; et Rhipicephalus sanguineus, la tique du Sud.

Quand rencontre-t-on des tiques ?


Il est généralement établi que les tiques sont actives entre le printemps et l’automne. Mais avec les changements climatiques, les conditions météorologiques font que les tiques peuvent être présentes toute l’année. Elles peuvent s’accrocher à nos chiens lors des balades à l’extérieur, en particulier, dans des zones vertes/boisées. Rhipicephalus sanguineus a une préférence pour les chiens et peut compléter son cycle de vie dans nos maisons.

Grâce à son activité acaricide, Scalibor® protège les chiens contre les tiques pendant 6 mois.

Pour en savoir plus sur les tiques du chien et les maladies vectorielles, consultez le site www.lasantedemonchien.fr